Épître morale - Ibn Hazm Al Andalous - Editions Ibn Badis agrandir

Épître morale - Ibn Hazm Al Andalous - Editions Ibn Badis

Nouveau produit

10,00 € tax incl.

2 Articles

Plus d'infos

Épître morale un livre écrit par Abu Muhammad Ali ibn Ahmed Ibn Hazm Al Andalous et paru aux Editions Ibn Badis.

Extrait du livre 

Chapitre sur la Science

23) Si le mérite de la science se limitait au seul fait que les ignorants te redoutent et te respectent, et que les savants t’aiment et t’honorent, cela aurait été une raison suffisante pour rendre sa quête obligatoire. Que dire alors de tous ses mérites ici-bas et dans l’au-delà ?

Et si le défaut de l’ignorance se limitait au seul fait que l’ignorant envie les savants et se félicite de l’ignorance de ces semblables, cela aurait été une raison suffisante pour rendre obligatoire le fait de s’en éloigner. Que dire alors des toutes ses vilénies ici-bas et dans l’au-delà ?!

24) S’il n’y avait comme utilité dans la science et dans le fait de s’y dévouer que le fait que celle-ci éloigne celui qu’elle préoccupe des suggestions exténuantes et des espoirs qui ne procurent que des soucis, et qu’elle le préserve des réflexions douloureuses pour l’âme, cela aurait été le plus grand stimulant invitant à celle-ci. Que dire alors quand les mérites de la science sont si nombreux qu’il faudrait du temps pour les énumérer, et dont le plus infime, comme nous venons de mentionner ci-dessus, est ce qui est obtenu par l’étudiant en sciences.

Entre temps, les faibles rois ont épuisé leurs âmes en étant distrait de ce que nous venons d’évoquer, en s’adonnant aux jeux d’échec, au jeu de dés, au vin, à la musique, à la chasse et aux autres futilités qui leur sont préjudiciables ici-bas et dans l’au-delà et ne leur procurent aucune utilité.

25) Si le savant méditait, pendant l’écoulement de ses heures, sur ce que la science lui a procuré comme protection contre l’humiliation résultant de l’oppression des ignorants, comme soucis dus à la méconnaissance des vérités, et comme joie de ce qui lui a été permis de découvrir d’entre les choses cachées contrairement aux autres, il louerait encore plus Allah –Puissant et Glorieux est-Il -. Il se serait réjoui de ce dont il possède comme connaissances et aurait eu envie d’en acquérir davantage.

26) Celui qui s’occupe des sciences de moindre importance et délaisse les plus éminentes alors qu’il est capable de les acquérir, ressemble à celui qui cultive du maïs dans une terre fertile en blé, et à celui qui plante des agrumes où poussent des palmiers et des oliviers."

Avis

No customer comments for the moment.

Donnez votre avis

Épître morale - Ibn Hazm Al Andalous - Editions Ibn Badis

Épître morale - Ibn Hazm Al Andalous - Editions Ibn Badis

Donnez votre avis

30 other products in the same category:

Librairie

Promotions