nouveau Histoire et Islam - Comprendre la naissance d'une science - Edition Nawa agrandir

Histoire et Islam - Comprendre la naissance d'une science - Edition Nawa

Nouveau produit

12,00 € tax incl.

3 Articles

Plus d'infos

Quatrième de couverture 

 Comprendre comment le Coran et la Sunna ont posé les bases méthodologiques de cette discipline et comprendre comment les compagnons, les théologiens, les personnages illustres et les penseurs arabo-musulmans ont médité, compris et appliqué ces bases, tout en les élargissant ou en les précisant par des efforts de réflexion pertinents. Il s’agit donc de se réapproprier une discipline fondamentale dont l’Occident a imposé la méthodologie, faisant absolument sienne l’expertise scientifique et récoltant le mérite d’avoir extirpé l’histoire du genre littéraire. Dans le but de développer chez le musulman contemporain un esprit  d’indépendance en se basant sur une science qui a été honorée et sublimée avec l’émergence de la civilisation musulmane : une science islamique autonome qui ne doit donc rien ou peu aux autres civilisations. 

Extrait du livre:

" L’HISTOIRE ET LES SCIENCES RELIGIEUSES

Plusieurs fois au cours de nos pérégrinations sur la naissance de l’Histoire dans la civilisation arabo-musulmane, nous avons soulevé sa proximité avec certaines des sciences religieuses les plus importantes dans l’établissement de la croyance et de la pensée islamiques.

Il est donc important de revenir de manière plus précise sur les liens qu’entretiennent l’histoire à proprement parler avec les autres sciences théologiques d’une part, et d’autre par l’importance de la science historique pour ces différentes sciences.

Histoire et science du Hadith

 De toutes les sciences religieuses, il n’en existe aucune qui possède autant de liaisons et autant de points communs avec l’Histoire que la science du hadith. A tel point, que pour certains chercheurs et historiens contemporains (arabo-musulmans ou occidentaux), il est encore difficile de dire avec certitude si ce sont les sciences historiques qui ont donné naissance à la science du hadith ou l’inverse.

En réalité, c’est plus une origine commune qu’il faut mettre en évidence qu’une relation de filiation. Science du Hadith et science historique ont eu exactement les mêmes sources et les mêmes origines. Elles ont émergé pratiquement au même moment à l’époque des Tabi’în sous l’impulsion parfois des mêmes érudits, utilisant le même vocabulaire et les mêmes procédés méthodologiques.

Nous avons vu qu’à l’époque de la seconde génération des salaf, la règle était l’indistinction des genres historiques. Pourtant, il ne convient pas de parler de « mélange des genres » car nous étions à une époque dans laquelle les styles et les spécialités scientifiques n’étaient pas clairement distinguables. Les érudits des premières générations des salaf passaient d’un registre à un autre très naturellement. Dès lors, plusieurs éléments nous poussent à adopter l’avis de l’origine commune entre la science de l’histoire et la science du hadith.

Tout d’abord concernant l’environnement culturel : la science de la généalogie (ses chaînes et ses biographies), la science des ayyâm ul-‘arab (et les récits des peuples étrangers), les récits coraniques reprenant certains des ahâdith ma madhâ et les injonctions divines concernant l’esprit de rigueur et l’analyse du passé, les indications prophétiques et leurs méthodologies visant à l’authentification et à la vérification : tout ceci poussa à adopter un esprit scientifique global non spécifique à tel ou tel domaine.

De manière plus précise, nous avons vu qu’il pouvait être synonyme de récit historique et d’Histoire. Les premiers traditionalistes utilisaient d’ailleurs les termes akhbâranil akhbârana (akhbâr) aussi bien que hadhathanil haddathana (hadith) souvent de manière indistincte. Ce n’est que bien plus tard avec la codification des sciences du hadith que la terminologie utilisée deviendra spécifique à telle ou telle spécialité ou domaine et recouvrera telle ou telle signification.

Puis avec l’exemple de Ibn Abbas et de ses élèves à Médine, nous avons vu que les premières écoles du hadith prophétique étaient souvent aussi des écoles du khabar historique, et que le akhbâri était aussi un mukhbir (littéralement : un transmetteur de khabar) qui fait déjà partie des premiers spécialistes du hadith.

Finalement nous avons vu que certains savants théologiens ont classé la science de l’histoire toute entière dans la science du hadith, lui donnant donc le même statut que cette science : « une obligation de suffisance ».

Il est donc compréhensible, puisque l’origine est commune, que ces deux sciences possèdent des principes méthodologiques quasi-similaires : critique des textes, vérification des sources et de leurs rapporteurs, établissement de biographie, critiques des rapporteurs et enquêtes, évaluation du degré d’authenticité de l’information et de l’informateur. Surtout quand l’histoire commença à s’épurer des traditions israélites et à sortir du genre littéraire."

Avis

No customer comments for the moment.

Donnez votre avis

Histoire et Islam - Comprendre la naissance d'une science - Edition Nawa

Histoire et Islam - Comprendre la naissance d'une science - Edition Nawa

Donnez votre avis

30 other products in the same category:

Librairie

Promotions