La parure de l'étudiant en science religieuse - Ibn badis agrandir

La parure de l'étudiant en science religieuse- Bakr Abu Zayd - Edition Ibn badis

Nouveau produit

Auteur : Cheikh Bakr Abou Zayd

Edition : Ibn Badis.

10,00 € tax incl.

4 Articles

Plus d'infos

Extrait du livre : 

"Soulaymân ibn Yasâr a rapporté qu'un homme nommé se rendit à Médine, et se mit à demander aux gens la signification des versets à équivoque « Moutachabih » du Coran. Alors, Omar qui lui avait préparé des rameaux de palmiers séchés le fit demander. - Omar lui dit: Qui es-tu? - Il répondit: Je suis Abdoullah Sabîgh. - Omar prit alors un des rameaux et le frappa jusqu'à ce que le sang coule de sa tête, puis le laissa jusqu'à ce qu'il guérisse. Il [c.à.d. Omar] recommença, puis le laissa jusqu'à ce qu'il guérisse. Peu de temps après, il le fit appeler afin de recommencer. - Il [c.à.d. Sabîgh] dit alors: Si tu as l'intention de me tuer, alors tue-moi d'une mort honorable. On le [c.à.d. Sabîghlaissa donc repartir. Puis Omar écrit à Abou Moussa Al-Ach ‘âri [qui se trouvait] au Yémen: Qu'aucun musulman ne s'assoie avec lui [c.à.d. Sabîgh]. Rapporté par Ad-Dârimi. »

 On a dit: On lui reprochait de suivre l'avis des Khawârij [une des sectes égarées de l'Islam].

 An-Nawâwi a dit dans son livre « Al-Adhkar»: «Chapitre: désavouer les gens de l'innovation et de la désobéissance», puis il a mentionné le hadith d'Abou Moussa :«Le Prophète (Paix et Salut sur Lui) a désavoué la femme qui pousse des lamentations funèbres à haute voix, ainsi que celle qui se rase la tête, et celle qui déchire ses vêtements (lors des afflictions].» [Rapporté par Al-Boukhâri et Muslim]."