Les repentis - Ibn Qudama al Maqdissi agrandir

Les repentis - Ibn Qudama al Maqdissi-Edition La Maktaba

Nouveau produit

  • itre : Les Repentis
  • Auteur : Ibn Qudama al Maqdissi
  • Edition : La Maktaba
  • Nombre de pages : 248
  • Dimensions : 21 x 15 cm
  • Type de couverture : Souple

13,00 € tax incl.

3 Articles

Plus d'infos

Les repentis, un titre interpellant le lecteur.

Il est un ouvrage exceptionnel, nous racontant près de 100 histoires au sujet du repentir de nombreux personnages tels que les anges, les prophètes, les salafs, les rois, les peuples ou encore les compagnons.

Il livre nous remettant en question sur notre propre repentir et nos actions, méritant ainsi sa lecture.

Seul, en famille, en amis, avec les petits comme les grands, il sera un bon compagnon de lecture pour passer du temps de façon bénéfique.

Extrait du livre 

Le repentir de l’ascète et de la prostituée

Al-Hasan rapporte : « Il était une prostituée qui possédait le tiers de la beauté. Elle ne se donnait que contre cent dinars. Un ascète la vit et en fut émerveillé. Il s’en alla travailler avec ses mains et fit des efforts pour rassembler les cents dinars. Puis, il retourna la voir : « Tu m’as plu. Je suis parti travaillé de mes mains et je me suis efforcé d’amasser cent dinars. » « Entre » lui dit-elle. Il entra. Elle avait un lit en or. Il y prit place puis, elle lui dit : « Viens ! » quand il s’assit dans la position de celui qui pratique la circoncision, il se rappela sa station devant Allah. Il fut saisi d’un tremblement et dit : « laisse-moi partir et les cent dinars sont à toi. » Elle rétorqua : « comme bon te semble. Tu as affirmé qu’en me voyant je t’ai plu, et que tu es parti travailler et t’efforcer de gagner cent dinars. Lorsque tu as eu emprise sur moi tu as eu ce comportement ? » Il expliqua : « Par crainte d’Allah et de ma station devant lui. Tu es devenu haïssable à mes yeux. Tu es la personne que je déteste le plus. » Elle répartit : « si tu es sincère, je n’aurai d’autre époux que toi. » « Laisse-moi partir » répliqua-t-il. Elle objecta : « Non ! Sauf si tu acceptes de m’épouser. » « Non ! Jusqu’à ce que je sorte. » Elle ajouta : « Tu me promets, si je viens te voir, de m’épouser ? » « Peut-être » dit-il. Il s’enveloppa dans son vêtement pour regagner son pays. Quant à la prostituée, elle s’en alla en regrettant et se repentant de ce qu’elle avait fait, jusqu’à ce qu’elle arrivât au pays de l’ascète."

Histoires / Biographies

Promotions