Ainsi étaient nos Pieux Prédécesseurs - Edition Tawbah

Nouveau produit

Ainsi étaient nos Pieux Prédécesseurs

Compilation et traduction Dr Nabil Aliouane

Editeur(s) :

Tawbah

Année :2017
Pages :412
Couverture :Cartonnée
ISBN :978-2-916457-28-4
Dimensions :17.5x25

15,00 € tax incl.

12 Articles

Plus d'infos

Quatrième de couverture 

Tout homme a besoin de modèles de d'exemples pour cheminer, et même si l'avant-garde de la caravane peut sembler loin à l'horizon, il ne faut jamais la perdre de vue et s'écarter des traces qu'elle a laissées, car à trop porter son regard sur la médiocrité ambiante, on a tôt fait d'être trompé sur soi et les autres. Ainsi, Abû Qilâbah a dit : " Les savants sont comparables aux étoiles par lesquelles on se guide, et les flambeaux que l'on suit. S'ils disparaissent, les gens sont hésitants, et s'ils les délaissent, ils s'égarent."


Ceci est la deuxième mouture d'Ainsi nos pieux prédécesseurs. Celle-ci s'imposait tant la première nous a laissé de regrets. En effet, ces récits des pieux prédécesseurs sont des sources de vie auprès desquelles on ne se lasse pas de venir s'abreuver, et ce qui en jaillit est si suave que la soif n'est jamais étanchée. Nous avons donc regretté d'avoir écarté tant de joyaux dans notre première sélection, et il nous fallait réparer cette erreur et accorder à cette catégorie d'ouvrage une dimension plus en adéquation avec la valeur qui est la sienne.

Extrait du livre :

"

La reconnaissance

v  Ibn Masûd a dit : « chaque jour et chaque nuit qui passent, en lesquels tu es préservé en ta personne, ta famille, tes biens, est une grâce d’Allah et un bienfait dont tu ne connais pas la valeur, jusqu’à ce que t’atteignes ce qui doit nécessairement arriver. » (Mawsûah Ibn Abî-d-Dunyâ 1/198)

v  Abû-d-Dardâ a dit : « celui qui ne voit les bienfaits d’Allah sur lui qu’en sa nourriture et sa boisson a peu de science et sa punition est proche. Celui qui ne se passe de ce bas-monde n’a pas de religion. » (Al-Hilyah 1/167)

v  Anas Ibn Mâlik rapporte : «  j’ai entendu Umar Ibn Al-Khattâb saluer un homme, qui lui répondit, et lui demanda : « comment vas-tu ?- je loue Allah- C’est ce que je voulais entendre de toi. » (Mawsûah Ibn-d-Dunyâ 1/493)

v  Bakr Ibn Abd Allah Al-Muzanî a dit : « si tu veux savoir combien Allah t’a accordé de bienfaits, alors ferme les yeux. » (As-Shuab 4/446)

v  Abû-d-Dardâ’ a dit : « je ne me suis jamais réveillé sans que les gens ne m’accusent d’une calamité sans considérer qu’Allah m’avait accordé un bienfait. »(Al-Hilyah 1/167).

v  Mujâhid a dit : « je ne sais quel est le plus grand bienfait : qu’il m’ait guidé à l’islam ou qu’il m’ait préservé des passions. »(Al-Hilyah 2/13).

v  Rûh Ibn Al-Qâsim rapporte : « un dévot dit : « je ne mange pas de marmelade de dattes ou de gâteau (falûdhaj) car je ne peux me montrer assez reconnaissant. » j’ai rapporté cela à Al-Hasan qui dit : cet homme est sot, peut-il se montrer assez reconnaissance pour l’eau fraiche ? » (Az-Zuhd li Ahmad 323).

v  Saîd Al-Jarîrî revient du pèlerinage et se mit à dire : lors de notre voyage, Allah nous a accordé tel et tel bienfait. Puis il dit : Dénombrer les bienfaits est un moyen de s’en monter reconnaissant. (Uddah As-Sâbirîn 181)

v  Un pieux prédécesseur a dit : perdre la rétribution liée au malheur est pire que le malheur lui-même. » (Tasliyah Ahl Al-Masâib 173).

v  Abd Al-lâ At-Taymî a dit : « Multiplier les demandes de préservation, car celui qui est éprouvé, même si son épreuve est grande, ne mérite pas plus d’invocation que celui qui est préservé, mais n’est pas à l’abri de l’épreuve. 

  L’importance accordée au cœur

v   Abû Ubaydah Ibn Al-Jarrâh a dit : « le cœur du croyant est semblable à l’oiseau qui, chaque jour, se tourne de-ci de-là. » {Al-Hilyah 1/100}}

v  Abû mûsa Al-Asharî a dit : «  le cœur a été nommé qalb car il se retourne (yataqallab). Le cœur est semblable à une plume accrochée à un arbre dans le désert que le vent retourne. » {Al-Hilyah 1 :202}

v  Umar a dit : « par Allah, mon cœur s’est attendri pour Allah au point d’être plus souple que le beurre ; et il s’est endurci pour Allah au point d’être plus dur que la pierre. » {Al-Hilyah 1/71}

v  Wuhayb rapporte que ‘Abd Allah Ibn Umar vendit un chameau et qu’on lui dit : « pourquoi ne le gardes-tu pas ? » Il répondit : « Il me convenait, mais il a pris une partie de mon cœur, et je réprouve occuper une partie de mon cœur par une chose de ce bas-monde. » {Sifah As-Safwah 1/273}

v  Hudhayfah Ibn Al-Yamân a dit : «  les troubles sont exposées au cœur, ainsi tout cœur qui s’en imprègne, on y inscrit un point noir, et tout cœur qui les rejette, on y inscrit un point blanc. Celui d’entre vous qui veut voir si les troubles l’ont atteint ou pas, qu’il voit une chose qu’il considérait licite lui apparait désormais illicite, ou si une chose qu’il considérait illicite lui apparait licite ; si tel est le cas, il a été atteint par les troubles. » Sifah As Safwah 1/273

v   Abû-d-Dardâ’ a dit : «  cherchez protection auprès d’Allah contre le recueillement hypocrite.- qu’est-ce que le recueillement hypocrite ?- qu’on voit le corps en état de recueillement, alors que le cœur n’est pas dans cet état. » {Sifah As-Safwah 1/302}

v  Hudhayfah et Salmân s’arrêtèrent chez une nabatéenne et lui dirent : « Y a-t-il ici un lieu pur où nous puissions prier ? » Elle répondit : « Purifie ton cœur ! » Ils se dirent alors l’un à l’autre : « Prend cela comme une sagesse émanant du cœur d’une mécréante. » {Al-Hilyah 1/165}

v  Abû Hâzim a dit : « le serviteur peut accomplir une bonne action qui le réjouit lorsqu’il l’accomplit, alors qu’Allah n’a pas créé de mauvaise action qui lui soit plus nuisible ; et le serviteur peut commettre une mauvaise action qui l’afflige lorsqu’il l’a commet, alors qu’Allah n’a pas créé de bonne action qui lui soit plus profitable.

  L’importance accordée au cœur

v   Abû Ubaydah Ibn Al-Jarrâh a dit : « le cœur du croyant est semblable à l’oiseau qui, chaque jour, se tourne de-ci de-là. » {Al-Hilyah 1/100}}

v  Abû mûsa Al-Asharî a dit : «  le cœur a été nommé qalb car il se retourne (yataqallab). Le cœur est semblable à une plume accrochée à un arbre dans le désert que le vent retourne. » {Al-Hilyah 1 :202}

v  Umar a dit : « par Allah, mon cœur s’est attendri pour Allah au point d’être plus souple que le beurre ; et il s’est endurci pour Allah au point d’être plus dur que la pierre. » {Al-Hilyah 1/71}

v  Wuhayb rapporte que ‘Abd Allah Ibn Umar vendit un chameau et qu’on lui dit : « pourquoi ne le gardes-tu pas ? » Il répondit : « Il me convenait, mais il a pris une partie de mon cœur, et je réprouve occuper une partie de mon cœur par une chose de ce bas-monde. » {Sifah As-Safwah 1/273}

v  Hudhayfah Ibn Al-Yamân a dit : «  les troubles sont exposées au cœur, ainsi tout cœur qui s’en imprègne, on y inscrit un point noir, et tout cœur qui les rejette, on y inscrit un point blanc. Celui d’entre vous qui veut voir si les troubles l’ont atteint ou pas, qu’il voit une chose qu’il considérait licite lui apparait désormais illicite, ou si une chose qu’il considérait illicite lui apparait licite ; si tel est le cas, il a été atteint par les troubles. » Sifah As Safwah 1/273

v   Abû-d-Dardâ’ a dit : «  cherchez protection auprès d’Allah contre le recueillement hypocrite.- qu’est-ce que le recueillement hypocrite ?- qu’on voit le corps en état de recueillement, alors que le cœur n’est pas dans cet état. » {Sifah As-Safwah 1/302}

v  Hudhayfah et Salmân s’arrêtèrent chez une nabatéenne et lui dirent : « Y a-t-il ici un lieu pur où nous puissions prier ? » Elle répondit : « Purifie ton cœur ! » Ils se dirent alors l’un à l’autre : « Prend cela comme une sagesse émanant du cœur d’une mécréante. » {Al-Hilyah 1/165}

v  Abû Hâzim a dit : « le serviteur peut accomplir une bonne action qui le réjouit lorsqu’il l’accomplit, alors qu’Allah n’a pas créé de mauvaise action qui lui soit plus nuisible ; et le serviteur peut commettre une mauvaise action qui l’afflige lorsqu’il l’a commet, alors qu’Allah n’a pas créé de bonne action qui lui soit plus profitable.

"


 

Avis

No customer comments for the moment.

Donnez votre avis

Ainsi étaient nos Pieux Prédécesseurs - Edition Tawbah

Ainsi étaient nos Pieux Prédécesseurs - Edition Tawbah

Ainsi étaient nos Pieux Prédécesseurs

Compilation et traduction Dr Nabil Aliouane

Editeur(s) :

Tawbah

Année :2017
Pages :412
Couverture :Cartonnée
ISBN :978-2-916457-28-4
Dimensions :17.5x25

Donnez votre avis

30 other products in the same category:

Librairie

Promotions