La Lettre Chypriote - Shaykh Islam Ibn Taymiyyah - Edition Al Bayyinah

Nouveau produit

5,00 € tax incl.

5 Articles

Plus d'infos

La Lettre Chypriote adressée par Shyakh Al-Islam Ibn Taymiyyah au roi chrétien de Chypre - Al Bayyinah

Quatrième de couverture 

Au tournant du VIIIE siècle de l'hégire l'empire mamelouk (XIVe siècle de l'ère chrétienne), est attaqué de toutes parts. Bien que les hordes tatares sous l'autorité de l'Ilkhan Ghazan (m. 703 h.) furent définitivement repoussées par les armées Musulmanes en 702 h. à la bataille de Marj as-Suffar, les survivants de l'occupation chrétienne de la Terre Sainte, repliés sur l’île de Chypre, vindicatifs, mènent une campagne de harcèlement maritime. Ils attaquent les zones portuaires des terres musulmanes de nuit pour s'emparer de prisonniers, espérant tirer d'eux des rançons. En effet, cette ile servait de base avancée aux forces chrétiennes de différentes origines pour s'en prendre aux populations Musulmanes, ayant ouvert ses portes à tous ceux qui cherchaient à attaquer militairement et économiquement les Musulmans.

Parmi ceux qui se dressent face à cette injustice fut Taqi Ad-Din Abu Al-'Abbās Ahmad ibn 'Abd Al-Halim ibn 'Abd As-Salam al-Harrani, plus connu sous le nom de Shaykh Al-Islām Ibn Taymiyyah (m. 728 h.). Il décida d'envoyer une missive à l'un des dirigeants de l'ile pour demander le bon traitement et la libération des captifs Musulmans.

Cet épitre, qui a fait l'objet de la traduction qui se trouve entre vos mains, démontre le bien qu'il recherchait pour l'humanité entière, Musulmans comme non-Musulmans ; Shaykh Al-Islām profita de cette occasion pour appeler les dirigeants chrétiens, et, par leur biais, leur peuple, au bien et à l'Islam, tout comme il illustre la profondeur de la science de cet Imam: celui qui parcourt cette lettre se rendra compte de l'ampleur de la connaissance qu'avait Ibn Taymiyyah des croyances des chrétiens et de leurs sectes, ainsi que de sa force d'argumentation et sa maîtrise des preuves lui permettant de répliquer à leurs prétentions et leur fausseté.

Nous vous invitons à découvrir cet ouvrage qui, bien que vieux de plus de sept-cents ans traite de sujets éminemment modernes.

Extrait du livre: 

"Les adeptes de la trinité et du concept de l’incarnation ont fait entrer dans leur religion une corruption qui est évidente pour la saine nature qu’Allah a originellement donnée aux hommes et également dans les Livres qu’Allah a révélé.

  C’est la raison pour laquelle la plupart de leurs dirigeants parmi les prêtres et les moines, ainsi que tous ceux qui en font partie, comme les patriarches, les métropolites et les évêques, lorsqu’ils sont doués de raison et s’élèvent en rang, apostasient de leur religion et deviennent des hypocrites avec les rois de leur religion et les gens du commun d’entre elle, par appât du pouvoir et du gain. Ceci est comme le cas de celui qui était à Jérusalem et que l’on appelait : « Ibn Al-Bûrî », celui qui était à Damas et que l’on appelait : « Ibn Al-Quff », ainsi que celui qui était à Constantinople et qui était le pape chez eux, en plus d’un grand nombre parmi les grands papes, métropolites et évêques, qui, lorsque certains vertueux discutèrent avec eux, reconnurent ne pas être sur la croyance des chrétiens et qu’ils restaient sur ce sur quoi ils étaient par habitude et pour gouverner, tout comme les rois et les riches veulent rester sur leur royauté et leurs richesses. C’est la raison pour laquelle l’intérêt de la plupart de leurs intellectuels se trouve dans une des branches des mathématiques, comme la logique, l’astronomie, l’arithmétique ou l’astrologie, ou des sciences naturelles, comme la médecine ou la science des éléments, ou la spéculation à propos de la Divinité selon la voie des sabéens philosophes à qui fut envoyé Ibrâhîm, celui qui avait atteint le plus haut degré d’amour d’Allah. Ils ont jeté derrière leur dos la religion du Messie et des messagers avant et après lui et ont gardé ce qui restait comme traces de la religion pour les rois et le commun des gens.

Quant aux moines, ils ont inventé différentes sortes de ruses et de stratagèmes pour manipuler les gens du commun, et qui sont clairs pour tous ceux qui sont doués de raison, au point que certains vertueux rédigèrent des ouvrages au sujet des ruses des moines, comme le feu que l’on faisait paraître près de l’église du saint-Sépulcre : ils appliquaient du sandaraque sur une corde fine, l’allumaient discrètement et la flamme descendait, et les ignorants croyaient qu’elle descendait du ciel."

Avis

No customer comments for the moment.

Donnez votre avis

La Lettre Chypriote - Shaykh Islam Ibn Taymiyyah - Edition Al Bayyinah

La Lettre Chypriote - Shaykh Islam Ibn Taymiyyah - Edition Al Bayyinah

Donnez votre avis

30 other products in the same category:

Librairie